Bienvenue sur mon-mouche-bebe.fr

  • Tomydoo
    Béaba Mouché-bébé Electrique
  • Simple d'utilisation
  • Pour bébe 0 à 3 mois
  • Garantie 2 ans
  • Nosiboo
    Aspirateur nasal
  • Aspiration réglable
  • Pour bébé de 0 à 9 mois
  • Recommandé par les pédiatres
  • Tomydoo 2
    Disponible sur Amazon/span>
  • Propre et hygiénique
  • Aspiration automatique
  • Embouts stérilisables

 

Tout savoir sur les mouches-bébé

Depuis sa naissance, votre bébé est source d’émerveillement. Préserver le capital-santé de nos enfants passe inévitablement par l’achat d’un mouche bébé électrique .

En effet, le nettoyage nasal Un bébé qui est en train de se moucherfigure parmi les soins quotidiens à prodiguer à votre bébé.  Ce n’est pas le plus gai des rituels de la toilette mais c’est cependant une étape essentielle. En effet, un nez bien dégagé est gage de vitalité et de bien-être. Comment s’y prendre pour moucher un bébé ? Puisqu’un mauvais mouchage pourrait engendrer des inconvénients,  comment  manie
r un mouche-bébé afin de venir à bout d’un nez bouché ? Comment le choisir, où et comment l’entretenir ? Tant d’interrogations qui nous en bouchent un coin, voici notre comparatif !

 

Nez bouché : une situation compliquée

L’obstruction du nez de bébé n’est pas une mince affaire. C’est même une grosse galère pour les parents. Outre le malaise qui l’accompagne, un nez bouché est aussi synonyme de mal de tête et d’énervements exprimés par des pleurs intempestifs. Puisqu’il ne respire que par le nez, votre bébé aura également du mal à téter s’il a le nez congestionné. Comme il ne sera pas correctement repu, il sera d’autant plus agité. Ces conditions difficiles risquent de faire passer autant de jours noirs que de nuits blanches aux parents. En effet, une congestion nasale peut être source de gêne respiratoire qui implique de devoir respirer par la bouche car l’air ne circule plus correctement du nez jusqu’au poumon. A cette gêne peuvent s’ajouter des ronflements et de l’apnée du sommeil, jouant sur la qualité du sommeil.

Heureusement que ces désagréments peuvent être solutionnés par un mouche bébé. Il a en effet l’avantage de décongestionner rapidement le nez de votre bébé et lui rendre rapidement une respiration convenable par la même occasion mais  l’opération est à renouveler  aussi souvent que possible.

Mouches-bébé : comment les utiliser correctement ?

Le mouche bébé est l’outil indispensable pour perfectionner le nettoyage des fosses nasales de bébé, mais il reste à savoir comment le manier comme il faut. Il existe deux catégories de mouche bébé : les manuels et ceux qui sont électriques. La manipulation dépend donc du modèle qui est inscrit dans le mode d’emploi en fonction de votre choix. Toujours est-il que quel que soit le modèle, il faut au préalable avoir s’être bien lavé les mains puis avoir humidifié les fosses nasales de bébé avec du sérum physiologique et  enfin compléter l’opération par l’utilisation d’un mouche bébé. Son embout sera placé devant les narines en position inclinée et les mucosités seront aspirées de manière méthodique mais douce. Dernière recommandation, veillez à ne pas entrer la sonde dans les fosses nasales pour ne pas abîmer la muqueuse du nez.

Comment entretenir un mouche-bébé

un petit enfant qui pleure car il à le nez bouché, il aurai bien besoin d'un mouche bébéUtilisé pour évacuer mucosités et microbes, le mouche bébé est automatiquement chargé de nombreux germes. Afin de s’en débarrasser, après chaque utilisation, il est indispensable de nettoyer méticuleusement cet accessoire. Il faut donc commencer par le démonter et laver les embouts avec de l’eau tiède et du savon doux. Il faut ensuite laisser sécher séparément  les  pièces de l’assemblage à l’air libre. Certains parents ne se contentent pas de ce nettoyage basique et ne seront rassurés qu’après avoir stérilisé tout le matériel. En effet,  en fonction de la marque, certains modèles peuvent et doivent  être stérilisés.

Ils pourront  ainsi être  aseptisés dans le stérilisateur avec les biberons comme ils pourront être bouillis dans une casserole. La vue des bulles de la combustion est la seule garante du propre et de mort des microbes pour les élevés à l’ancienne.

 

Les principaux types existants sur le marché

Il existe différents mouches-bébé sur le marché. Tous ont une utilisation différente. Mais il faut se faire à l’idée : peu importe le type choisi, votre bébé ne va pas apprécier la séance. Autant que l’outil soit donc pratique pour vous. Voici les principaux types de mouche bébé sur le marché actuellement :

 

  • L’aspirateur nasal électrique : il s’agit du plus pratique. En effet, il suffit de placer l’embout nasal du mouche bébé dans les narines et d’appuyer sur le bouton. L’aspiration se fait alors à l’aide d’un petit moteur inclus dans l’appareil. Toutefois, beaucoup se plaignent de l’inefficacité de ce type de mouche bébé lorsque le nez est trop bouché. En effet, rien ne vaut le bon vieux coup d’aspiration d’un adulte.

 

  • Le mouche-bébé à poire manuelle: comme son nom l’indique, le dispositif est doté d’une poire à aspiration. Son utilisation est très facile : il suffit de presser la poire en question, de placer l’embout dans chacune des narines de l’enfant et de relâcher la poire. En se regonflant automatiquement, cette dernière va aspirer toute la sécrétion nasale.

 

  • Le mouche-bébé à pipette : Beaucoup de parents sont satisfaits de ce type de mouche bébé plus qu’avec tout autre. Son fonctionnement est simple mais un peu longue. Du coup, les bébés ont tendance à garder difficilement leur calme. En effet, il faut commencer par pulvériser un sérum physiologique dans la narine. Ensuite, il faut placer l’embout nasal dans la narine en question et aspirer dans la pipette. Il faut ensuite répéter les mêmes opérations pour l’autre narine. Rassurez-vous, un système de filtration va empêcher les sécrétions nasales de remonter jusqu’à dans votre bouche.

Quel que soit le modèle choisi pour enlever le mucus et les sécrétions nasales, pensez à nettoyer le matériel et à le stériliser après chaque utilisation. Ainsi, vous serez assuré que les microbes ne se propagent pas davantage.

 

Les critères pour choisir ce type de matériel

Les différents types de mouche-bébé ayant été exposés ci-dessus, il est maintenant important de se pencher sur les critères de choix. En effet, il est important de pouvoir s’appuyer sur des données factuelles lorsqu’on va choisir un tel dispositif.

  • L’efficacité : il est normal de choisir un mouche-bébé en fonction de son efficacité avant tout. En effet, tous les parents ne souhaitent pas infliger cette opération à leurs enfants pour des résultats moindres. Et s’il faut répéter le mouchage plusieurs fois avant d’être satisfait, autant trouver un autre système. Par ordre d’efficacité, il faut alors celui à pipette en priorité, ensuite le modèle électrique et enfin celui qui est équipé d’une poire.

 

  • La praticité : il faut également considérer ce paramètre. En effet, il n’est pas évident de tenir un bébé tranquille alors qu’on lui insère des choses dans les fosses nasales, que ce soit des embouts, du sérum physiologique ou autres. Ici, ce sont les mouches-bébé électriques qui l’emportent : il suffit d’insérer l’embout dans les narines et le tour est joué en moins de 10 secondes. Ensuite, c’est celui qui est doté d’une poire à aspiration. En raison de la complexité de son utilisation, c’est le modèle à pipette qui finit au bas du classement en termes de praticité.

 

  • Le prix : il s’agit d’un critère moins important mais qui mérite néanmoins d’être cité. En effet, le moins cher reste le moins cher de tous. Il est suivi de près par le mouche-bébé à aspiration buccale. Comme il fallait s’y attendre, c’est le mouche bébé électrique qui est le plus onéreux à l’achat.

Les appareils électriques ont la côte

Il se trouve que les consommateurs ont une nette préférence pour les mouches-bébé électrique. Le succès de ce dispositif est dû notamment à sa simplicité d’utilisation. Comme dans de nombreux domaines, le principe du plug-and-play attire toujours plus de clients. Par ailleurs, le prix des mouches-bébé électriques qui est largement plus élevé par rapport aux autres types de mouche bébé ne semble pas représenter un facteur bloquant pour les acheteurs, au vu des avantages qu’offre le dispositif.

 

Top 3 des modèles en vogue

C’est une chose de citer les différents critères de choix d’un dispositif comme le mouche bébé électrique , mais c’en est une autre de citer des exemples concrets. Voici alors une présentation des plus prisés sur le marché :

L’aspirateur nasal électrique Tomydoo :

tomydoo

le mouche bébé tomydoo est excellent pour les petites bébés enrhumés

Disponible pour une trentaine d’euros, ce mouche bébé électrique  présente un rapport qualité/prix intéressant. Simple d’utilisation, il fonctionne avec deux piles AA de 1,5 Volts. Selon l’âge de votre enfant, vous pourrez choisir un embout parmi les trois proposés.

 

 

 

 

Le modèle électrique de Rycom :

rycom

tomydoo-mouche-bebeIl est également proposé à un prix légèrement supérieur à trente euros. Il plaît beaucoup pour différentes raisons. Par exemple, il est vendu avec quinze embouts en plastique : c’est une solution à la fois très pratique et très hygiénique. Ensuite, il faut savoir que ce mouche bébé vous permet de choisir la vitesse d’aspiration selon le degré de bouchage du nez de votre enfant. Enfin et non des moindres, il est muni d’une option « musique », idéale pour distraire votre enfant pendant cette opération qui lui est si désagréable.

 

 

 

Le modèle électrique de Nosiboo :

nosiboo

l'aspirateur nasal nosiboo est le meilleur, tout simplementMême si l’appareil de la marque Nosiboo coûte aux environs de 150 euros, cet aspirateur nasal fait partie du top des ventes. Déjà, son design est plaisant pour les enfants : on dirait un jouet. Son principal avantage : il s’agit d’un aspirateur nasal hybride : vous pourrez aspirer les sécrétions nasales manuellement en aspirant le tuyau ou alors utiliser le dispositif électrique qui est fourni avec. Par ailleurs, la vitesse réglable de l’aspiration vous permet de l’utiliser pour laver régulièrement le nez de vos enfants, pour leur désencombrer le nez en cas de rhume mais aussi pour éviter les infections des fosses nasales.

 

 

 

Moucher correctement un bébé

un bébé qui a le nez plein et qui tente de se moucherNettoyer les narines de votre bébé relève parfois de tout un savoir-faire heureusement bien maîtrisé avec l’expérience. Les gestes doivent aller de pair avec l’état de santé de votre petit. On ne mouche pas de la même manière un bébé en bonne santé et un bébé enrhumé. Toujours est-il que le mouchage consiste principalement à évacuer les sécrétions nasales gênantes. Le mouchage peut se faire à l’aide de tiges de coton enroulées et imbibées de sérum physiologique. Bébé sera allongé la tête inclinée d’un côté et les tiges d’ouate seront maintenues entre les 3 premiers doigts de la main et seront tournées dans le sens de l’aiguille d’une montre. Le nez de bébé pourra également être nettoyé via un spray nasal en complément d’un mouche bébé. Toujours sur le côté, on pulvérisera un petit jet à l’intérieur de ses narines et le mucus s’écoulera automatiquement à l’extérieur. Des dosettes de sérum physiologiques pourront être utilisées cette même manière. Quel que soit l’opération choisie, l’idéal serait cependant de compléter cette action par l’utilisation des mouches-bébé afin d’être certain d’avoir bien dégagé le nez de bébé.

 

Les conséquences d’un mauvais mouchage

Ce n’est pas pour rien que les spécialistes de la santé ont apporté une attention particulière au mouchage. S’il est mal fait, il peut engendrer quelques inconvénients. En premier lieu, se situe la toux. Un bébé qui tousse est un bébé avec un nez obstrué. La toux ne signe pas obligatoirement une atteinte des bronches ou des poumons. Si le nez est encombré, l’air ne peut pas passer par les narines et le bébé tousse. En cas de quintes donc, ayez alors comme premier réflexe le dégagement de son nez. Le nettoyage du nez est très important, s’il est négligé, des répercutions plus graves peuvent survenir. Lorsque l’arrière-nez s’encombre à l’occasion d’un rhume, la trompe d’Eustache se bouche. Les sécrétions stagnent et finissent par s’infecter, un mouche bébé électrique  peut alors bien s’avéré utile dans ces cas là. L’otite moyenne se constitue. La forme la plus grave en est l’otite séreuse, peu ou pas douloureuse mais qui peut léser durablement le tympan et entraîner une perte auditive. Il faut donc se méfier des rhinites traînantes de bébé et les traiter rapidement. Elles peuvent masquer longtemps l’atteinte des oreilles et ses conséquences sur l’audition. Un simple geste peut éviter d’en arriver jusque-là, il en vaut la peine de s’attarder sur ce moment précis de la toilette.

 

Le rhume est une situation difficile à traverser tant pour les enfants que pour les parents. En effet, il n’y a rien de plus désespérant que d’avoir un enfant qui dort mal à cause d’un nez bouché tout en ne pouvant rien faire pour y remédier. Qu’il s’agisse de nourrissons ou d’enfants en bas âge, le mouche bébé constitue une solution pratique et efficace. A vous donc de choisir le modèle qui correspond à vos besoins : à poire, à pipette ou électrique. Si vous avez besoin de conseils là-dessus, l’équipe de mon-mouche-bebe.fr est à votre écoute.